Rare books, manuscripts and partitions

Specialists

contact.photoTitle

Justine GISLER

The specialist is momentarily unavailable, please do send your message again in a few moments.
Thank you! Your message has been sent to the specialist.
contact.photoTitle

Pauline Guex

The specialist is momentarily unavailable, please do send your message again in a few moments.
Thank you! Your message has been sent to the specialist.
contact.photoTitle

Arianna JEANROY

contact.photoTitle

Claire PIGUET

The specialist is momentarily unavailable, please do send your message again in a few moments.
Thank you! Your message has been sent to the specialist.

Highlights

AGRICOLA (Georges). De re metallica. Basileae, J. Froben & N. Episcopius, 1556. In-folio relié pleine peau de truie sur ais de bois, à riche décor estampé à froid de palmettes, vignettes bibliques, portraits et de semé de fleurs de lys, fermoirs en laiton (Reliure de l'époque). [5] ff, [1] f. blanc, 502 pp., [37] ff. Riche illustration de bois gravés in-texte totalisant 273 gravures dont une planche dépliante hors texte. Cette iconographie est attribuée à Hans Rudolf Manuel Deutsch et Blasius Weffring. Édition originale de cet important traité de minéralogie et métallurgie qui est devenu le plus célèbre ouvrage d’Agricola. Plus qu'une étude des minéraux, l'auteur compile dans cet écrit le savoir-faire technique appliqué à l'exploitation minière qu'il a pu observer lors de ses nombreux voyages au travers de l'Europe. La mécanique, l’usage spécifique de l’eau, les systèmes de pompage et extraction, la ventilation, l'outillage et le transport des minerais sont quelques-uns des sujets étudiés dans ce livre. L'iconographie offre un témoignage saisissant sur l'environnement quotidien d'un centre minier du XVIe siècle tant sur les techniques, les savoir-faire mais aussi l'habillement et les modes capillaires du temps. Georges Bauer Agricola (1494-1555) médecin et minéralogiste, effectua ses études à Leipzig et Padoue. Il exerça à Joachimstral en Bohème avant de s'installer à Chemnitz, au cœur de la plus grande région minière d'Europe. Son environnement de vie lui permit de coupler à ses recherches scientifiques, des observations concrètes qui participèrent à la qualité du contenu de ses publications dont De re metallica. Bel exemplaire dans une reliure du temps bien conservée, usures d'usage des pages intérieures

30000
[LINSCHOTEN, (Jan Huygen van)]. Navigatio ac itinerarium Iohannis Hugonis Linscotani in orientalem sive lusitanorum Indiam : descriptiones eiusdem terrae ac tractuum littoralium... Hagae-Comitis [La Haye], Ex officina Alberti Henrici [Albert Henric], Impensis Authoris & Cornelii Nicolai [pour l'auteur et Cornille Nicolas], prostantque apud Aegidium Elsevirum [Gilles Elzevier], anno 1599. Petit in-folio relié plein vélin ivoire (Reliure d'époque). 2 parties en 1 vol. [4] ff., 124 - 45 pp. Ill. de 11 cartes ou plans dépliants et de 32 cartes ou planches à double-page. Complet de l'ensemble des planches et cartes annoncées dans la table, ainsi que du blason et du portrait à pleine page en début d'ouvrage. A noter que la carte en double hémisphère reliée entre le portrait et la page 1 qui s'intitule Orbis terrae compendiosa descriptio est celle de Johannes Baptistam Vrientius gravée par Arnold et Hendrik Van Langren, non celle de Peter Plancius.
Ex-libris Louis Rey

Première édition latine rare traduite du hollandais par l'auteur de cet ouvrage inestimable qui compile le savoir de l'époque sur les Indes occidentales et orientales et le moyen de s'y rendre. Il est la référence pendant plus d'un siècle et devient le journal de bord de chaque vaisseau navigant vers l'Inde. Linschoten se base sur des sources portugaises, espagnoles et hollandaises de l'époque mais l'ouvrage contient également pour la première fois des instructions de navigation ainsi qu'un compte-rendu de l'Amérique. La première édition a été d'abord publié en hollandais à Amsterdam en 1595-96.
68000
[COMTESSE DU BARRY] LASSAY (A.-L. de Madaillan de Lesparre, marquis de). Recueil de différentes choses… À Lausanne [Paris], Chez Marc-Mic. Bousquet, 1756. 4 vol. in-8° reliés plein maroquin rouge, dos lisses ornés et dorés, triple filet doré autour des plats, armes au centre avec la devise « Boutez en avant », doublure et gardes de papier dominoté aux étoiles dorées, roulette int. et tr. dorées (Reliure d’époque). Vol.1: [2] ff., XI, 412 pp. Vol.2: [2] ff., 533 pp. Vol.3: [2] ff., 429 pp. Vol.4: [2] ff., 491 pp. Composé de petits faits, souvenirs, pièces historiques et généalogiques, billets galants, pensées, portraits, contes, anecdotes de son temps, l'auteur propose par ses écrits une source d'intérêt majeur pour l’histoire politique, sociale et galante du siècle de Louis XIV. Exemplaire aux armes de la comtesse du Barry (1743-1793), dernière favorite de Louis XV qui eut une grande influence sur les Arts de son temps. Les reliures de sa bibliothèque furent réalisées par Louis Redon. 
Ex-libris de Mortimer L. Schiff. Très bel exemplaire malgré une mouillure ancienne aux plats du vol.3
Provenance : Bibliothèque d'un bibliophile francophile bâlois
3300

[FRANC-MAÇONNERIE]. The Free-Mansons calendar... London, Robert Horsfield, 1797-1809. 4 vol. in-8° reliés plein maroquin bleu nuit, riches décors dorés aux fers thématiques des emblèmes de la franc-maçonnerie, multiples roulettes dorées en encadrement des plats frappés d'une couronne à la croix de fer et aux plumes accompagnées de la devise « Ich Dien », tr. dorées (Reliure de l'époque). Ensemble de 4 almanachs francs-maçons émanant de la Grande Loge de Londres pour les années 1797, 1801, 1806 et 1809. Exemplaires aux armes du prince de Galles, futur Georges IV (1762-1830) qui occupa la chaire de Grand-Maître de 1792 à 1812. 
Splendide exemplaire
Ex-libris armorié du Duc de Cumberland, Ernest-Auguste, Prince Royal d'Angleterre puis premier roi d'Hanovre, aux initiales E. D. C. Tampon de la bibliothèque de la maison royale de Hanovre et un autre validant la taxe sur les documents imprimés

16000
SALVIANI (Ippolito). Aquatilium animalium historiae, liber primus. Rome, s.n., 1554-1558. In-folio, relié demi-maroquin rouge à coins (Reliure du XIXe s.). [8] ff., 257 pp. Complet de sa page de titre gravée et de ses 81 planches gravées. Édition originale d'un des plus importants traités d’ichtyologie qui étudie majoritairement les poissons de la Méditerranée, chaque poisson est nommé en latin, grec et en langue vernaculaire. Cet ouvrage fut l'un des premiers exemples de l'usage des tables à des fins scientifiques. La mort du mécène de Salviani, le cardinal Marcello Cervini, en 1555 retarda son impression, ce qui explique que la date du colophon soit postérieure à celle de la page de titre.
Bon état malgré une reliure frottée et des coiffes accidentées, l'intérieur est d'une belle fraîcheur et les planches de grande qualité
Ex. Libris manuscrit d'Arnold de Pontar
5500
DIDEROT Denis et D’ALEMBERT Jean. Encyclopédie. Lucques, 1758-1776. 33 vol. in-folio, reliés plein parchemin ivoire (les 5 vol. de suppléments sont en demi-parchemin), titre doré sur les dos (Reliure de l'époque). 
Bel exemplaire totalisant 2587 planches dont certaines sur double pages ou dépliantes. Les 17 vol. de texte et les 5 vol. de supplément de Panckouche sont complets de toutes leurs pages, les planches se répartissent sur 11 vol.
Cette édition "pirate" fut imprimée dès l'interdiction de l'encyclopédie en France en 1758 sous l'égide et le patronage d'Ottavio Diodati en Toscane dans la ville de Lucques. En effet, le contrat de l'Encyclopédie désignait comme propriétaire non pas les auteurs, mais les libraires associés ce qui permit à plusieurs imprimeurs de participer pleinement au phénomène de popularisation de l'esprit encyclopédique du XVIIIe, tout en éditant clandestinement. Pour tenter de protéger l'entreprise de Diodati de la censure, la République de Lucques présenta cette réédition comme une réfutation de l'Encyclopédie originale. Toutefois, une condamnation contre cette nouvelle tentative italienne contraignit les éditeurs à ne plus indiquer de lieu ni de date d'impression dès le huitième tome.  
Ensemble uniforme en bon état et bien complet de cette deuxième édition, après celle de Paris, de l'ouvrage monumental qui a marqué l'Europe du XVIIIe siècle


13000
LA FONTAINE (Jean de). Contes et nouvelles en vers. Amsterdam [Paris], s.n., 1762. 2 vol. in-8° plein maroquin rouge, triple filet doré en encadrement des plats, mention du nom du propriétaire [Racine Demonville] frappée sur les premiers plats, dos lisse orné et doré, roulette int., tr. dorées (Reliure d'époque). Vol.1: XIV, [1] f., 268 pp. [2] - 16 pp. (comprenant l'avis au relieur du T1 et du T2). Vol.2: [1] f., VIII, [1] f., 306 pp., [2] ff. Illustré de 2 portraits frontispices de La Fontaine et d'Eisen gravés par Ficquet d'après Hyacinthe Rigaud et Vispré, et 80 figures hors-texte avant la lettre d'après les dessins d'Eisen, bandeaux et nombreux culs-de-lampe par Choffard.
Célèbre édition dite des "Fermiers généraux" considéré comme le chef-d'oeuvre de Charles Eisen. Les épreuves du Cas de conscience et du Diable de Papefiguière sont couvertes. Ouvrage provenant de la bibliothèque de François-Nicolas-Henri Racine Demonville (1733-1797), riche propriétaire terrien et immobilier, connu pour la création du Désert de Retz qui existe encore.
Découpes rectangulaires aux ciseaux sur les pages de titre pour y soustraire un ex-libris manuscrit désormais manquant, sinon très bel exemplaire.
Provenance : Bibliothèque d'un bibliophile francophile bâlois

3300
DUMAS (Alexandre). Le Comte de Monte-Christo. Paris, Baudry et Pétion, imprimerie Béthune et Plon et Henry 1845-1846. 18 vol. in-8° reliés demi-maroquin brun foncé, dos lisses, avec les indications d'auteur-titre et tomaison en lettres dorées sur la partie supérieure, et la date d'édition en chiffres dorés en queue (Reliure prob. postérieure, début XXe s.). Rare édition originale. Couvertures jaunes conservées (sauf au vol. 17). Dos un peu usés, pages intérieures propres avec quelques rares rousseurs ou mouillures en marges selon les volumes.

Le détail de la collation est visible sur notre site internet ou sur demande.

Les vol. 1 à 6 sont imprimés chez Béthune et Plon (rue de Vaugirard 36) et les vol. 7 à 18 chez Henry (rue Gît-le-Coeur 8). Clouzot mentionne la totalité des volumes chez l'éditeur Pétion. Notre exemplaire présente les vol. 1 à 6, 9 à 14, et 17-18 chez Baudry, et seuls les vol. 7-8 et 15-16 chez Pétion. Un exemplaire vendu chez Christie's en 2010 présentait les 14 premiers volumes chez Baudry et les 4 derniers chez Pétion. Il semblerait donc que l'imprimeur ait donné à brocher certains de ces exemplaires chez Baudry, d'autres chez Petion...

Bel exemplaire en édition originale de ce roman du XIXe siècle, histoire d'une vengeance implacable, qui doit sa modernité à une intrigue pleine d'actions et de rebondissements tout en constituant un classique et un monument de la littérature française. Le Comte de Monte-Christo a été publié pour la première fois en feuilleton dans Le Journal des débats (août 1844 - janvier 1845). Alexandre Dumas l'a écrit en collaboration avec Auguste Maquet. Le succès de ce roman a été immédiat, à tel point que des éditions pirates ont paru la même année que l'originale, notamment en Belgique, et que le texte traduit a été publié un an plus tard en Grande-Bretagne, en Allemagne, aux Etats-Unis,...



150000
[DENON (Baron Vivant)]. Point de lendemain, Conte. Paris, Didot l'aîné, 1812. In-16 relié plein maroquin rouge, reliure à la Dusueil, plat supérieur orné du titre, filet en encadrement des plats, double filet en encadrement des contreplats, dos à nerfs doré et orné de fleurs de lys. Reliure signée Bumpus Ltd. Oxford St. W. Illustré d'1 frontispice hors-texte. 2 [ff], 52 pp. 
Ex-libris Sir David Lionel Salomons Bart - Broomhill, Tunbridge Wells. Très bon état.
Provenance : Bibliothèque d'un bibliophile francophile bâlois
7500
[MANUSCRIT]. WAGNER (Richard). Lettre autographe signée, située à Bayreuth et datée du 8 avril 1876. Le compositeur s'adresse à Georg Stuffein de Munich pour lui demander des échantillons de papier à lettres de qualité, français ou anglais, pour une plume en or. Provenance: vente de la collection du Professeur Chassu à Drouot d'octobre 1980, 22x14 cm
1500

BRETON (André). Second manifeste du surréalisme. Paris, éditions Kra, 1930. In-4° relié plein veau havane, dos lisse, plats mosaïqués de pois et bandes de différentes grandeur en bois et papier gravé, tête dorée, sous emboîtage. Reliure signée J.-P. Miguet et datée 1970. Tirage à 110 exemplaires, celui-ci un des 60 sur vélin Annam nominatif, imprimé pour la Vicomtesse de Noailles, avec 1 frontispice de Salvador Dali. Enrichi, avant le faux-titre, d'un tract annonçant la parution de l'ouvrage pour fin mars 1930. Ce feuillet volant relate le changement radical d'opinion de certains surréalistes tels Desnos, Limbour ou Vitrac à l'égard de Breton, «avant» et «après» le 2e manifeste. Superbe exemplaire relié par Miguet avec le plus grand art

4300

CAMUS (Albert). L'homme révolté. Paris, NRF, 1951. Fort in-12 relié plein maroquin bleu nuit janséniste, dos lisse, gardes en daim gris, tr. dorées, couv. et dos conservés, sous chemise à rabats et emboîtage. Reliure signée J-P Miguet. Edition originale. Tirage à 1865 exemplaires, celui-ci un des 45 de tête sur Hollande Van Gelder. Très bel exemplaire, dans une reliure élégante, de cet essai de Camus qui fait l'éloge de la révolte, qu'il distingue des révolutions

5000

COCTEAU (Jean) - HUGNET (Georges). La Nappe du Catalan. Paris,1952. In-4° relié plein maroquin cerise, plats ornés d'un grand motif mosaïqué en cuir sable, le premier portant le titre en lettres brunes, dos lisse titré en lettres dorées, tête dorée, couv. et dos conservés, sous emboîtage. Reliure signée Alix. Edition originale. Complet des 16 lithographies en couleurs de Jean Cocteau et Georges Hugnet. Tirage à 113 ex., celui-ci un des 80 sur vélin de Rives signés par les auteurs. Enrichi d'1 aquarelle originale avec envoi sur le faux-titre de Georges Hugnet à son ami René Dulsou, ainsi que d'un feuillet volant monté sur onglet comprenant le dessin d'un oiseau "hors de sa cage" entouré de mots poétiques de Hugnet, René Dulsou et autres.. Très bel exemplaire

10000

GAINSBOURG (Serge, né Lucien Ginsburg). Agenda personnel Hermès du 4e trimestre 1988 (29 septembre au 31 décembre). Petit carnet à spirales (12,5x8cm). Notes manuscrites de l'artiste au quotidien, comprenant le code d'accès à l'immeuble de Bambou, les coordonnées de Charlotte à cette époque, ses voyages (au Maroc, au New Jersey en Concorde,...), ses dîners, ses "cafés parisiens", ses rendez-vous avec Bambous, les professeurs de Charlotte, Claude Berri, sa commande de fleurs pour l'anniversaire de Jane, et quelques notes de janvier qui débordent, dont celle de l'anniversaire de Lulu le 5 janvier...

3000

[LÉGER (Fernand)]. ELUARD (Paul). Liberté j'écris ton nom. Paris, Pierre Seghers, 22 octobre 1953. Poème-objet dépliant en 4 volets in-4° sous étui en rodhoïd (déplié 31,6x127,5 cm), sérigraphié en couleurs par Fernand Léger. Edition originale. Tirage à 212 ex., celui-ci n° 17 des 200 ex. sur papier Auvergne. Rare dans sa pochette originale en rhodoïd et en aussi bon état. 2 plis restaurés, 4 anneaux sur papiers collants destinés à accrocher le dépliant au dos du poème, petit manque et légère fissure à l'étui

La plus belle édition de ce poème d'Eluard paru pour la première fois clandestinement en 1942 dans le recueil "Poésie et Liberté", traduit en dix langues, parachuté en son temps dans les maquis pour soutenir l'espérance de la victoire auprès des mouvements de Résistance dans la France de l'Occupation. L'illustration par Fernand Léger a été réalisée par le peintre pour rendre hommage au poète décédé en 1952: c'est la version qui restera la plus célèbre du poème
6500
MORAND (Paul). Important ensemble de plus de 210 lettres autographes, lettres tapées à la machine et cartes postales, toutes signées par Morand et adressées à la baronne Catherine D'Erlanger, entre 1914 et 1938, depuis la France, l'Angleterre, l'Italie, la Suisse. Morand écrit en français avec quelques mots d'anglais de temps à autres, la baronne étant majoritairement à Londres à cette période. Formats, papiers et en-têtes divers (Ambassade de France à Londres, Ministère de la guerre-Cabinet du Ministre, Affaires Etrangères-Cabinet du Ministre, Hôtel La Moubra Montana, etc.). Un gd nombre accompagné de leurs enveloppes timbrées. Certaines lettres enrichies de croquis. Le lot comprend également quelques coupures de presse mentionnant Paul Morand, ainsi que 4 photographies, dont 1 portrait signé et 3 de lui devant le British Museum (?) (toutes pareilles, 1 légèrement plus grande). 

Belle correspondance entre l'écrivain et diplomate français Paul Morand (1888-1976) et son amie la baronne Marie Rose Antoinette Catherine D'Erlanger, dite Catherine D'Erlanger (1874-1959) et surnommée "Flame" à cause de sa chevelure d'un roux intense. Elle était l'épouse du banquier et poète le baron Émile D'Erlanger (1866-1939) avec qui elle eut 4 enfants. Mécène des arts et hôte hors pair, Catherine d'Erlanger était connue pour ses salons artistiques et musicaux. Un gd nombre des lettres lui sont adressées au 139 Picadilly à Londres, ancienne demeure de Lord Byron, où elle habitait. 

Dans ses lettres, Morand témoigne une grande affection à Catherine d'Erlanger: « Vous n'avez pas le droit de rester aussi longtemps loin de moi c'est odieux et insupportable : vous me conduirez aux pires excès. (26.09.15)», « Il y a plus de dix ans que je vous aime, et c'est d'hier (6.01.25)». Morand aime charger la baronne de ses achats vestimentaires et d'objets d'art à Londres... et parle de finances assez ouvertement: « Je fais des économies, la Suisse m'a ruiné et le contrôleur du fisc a pris le reste de mes sous. (25.1.34)» Il fait part de quelques considérations personnelles et détachées sur la guerre, dont ce pronostique qui s'avérera faux : «Depuis quelques jours je ne suis plus zouave. Je suis au Ministère de la Guerre [...] Les Allemands avancent mais ils sont les seuls à croire que Paris sera le terme de leurs peines car nous nous défendrons jusqu'à Bayonne. J'ai pour ma part la plus grande confiance et crois qu'à l'entrée de l'hiver le tzar sera l'arbitre du monde. (30.08.1914) », « Ici il y a la guerre toujours; l'on recommence les préparatifs d'hiver sans plus se demander si ça finira jamais. On s'est installé dans l'héroïsme et le provisoire [...] Je crois que je vais prendre un orphelin de la guerre; ça m'amuserait d'avoir un gosse; qu'en dites-vous ? J'en ferai un artiste ou je lui apprendrai à mettre le feu aux maisons des bourgeois, de ma grand-mère, pour après ? (11.9.16) » Morand tient la baronne au courant de ses très nombreux déplacements et impressions : « New York c'est d'une grande beauté. Toutes les rues sont numérotées comme chez nous les cimetières. [...] C'est d'un luxe inouï et à part qq snobs de la société, personne ne pense et parle jamais de l'Europe (20.7.25)», « (...) vers le 6, il est possible que j'aille à Londres, mais je coucherai sur un banc de Green Park, car le Savoy est plein. (1932) » Il raconte ses soirées mondaines et transmet les dernières nouvelles : « J'ai vu H.B. ce matin. Il est venu me trouver avec un de ses frères, au réveil, mais Jean Cocteau arriva et parla tellement que nous ne pûmes placer une parole. (27.8.1916)", "Confidentiel - Nous apprenons que Hugo aux Etats-Unis se répand dans les milieux cinématographiques (Mary Pickford, etc..) en se disant "agent de propagande du gouvernement français. », «Rentré avant-hier à Paris où j'ai su qu'André Breton « avait lacéré votre robe » aux Russes ! (7.06.26)». Morand parle bien sûr de ses projets, conférences et publications, demandant parfois conseil à la baronne: « Je te dois Londres : il est bien juste que le livre te soit dédié ; ne t'étonne donc pas de voir ton nom en première page. (3.4.1933)», « New York (que je vous ai envoyé il y a une semaine) is having a huge success. Best-seller. (30.1.30)» 

Cette correspondance révèle le quotidien, la pensée et la fantaisie de Paul Morand, personnage controversé, mais dandy qui s'assume pleinement et qui, à travers cet ensemble de lettres couvrant une période de plus de 20 ans, offre d'une manière très personnelle un fascinant témoignage de son temps. 

Provenance:Vente Sotheby's 12 novembre 1979, Jack Cole Collection
12000

PERET (Benjamin) - ERNST (Max). La brebis galante. Paris, Premières, 1949. In-8° relié plein box marron, dos lisse, plats ornés de motifs géométriques et abstraits mosaïqués de box havane et de pastilles de couleurs, tête dorée, gardes de daim fauve, couv. et dos conservés, sous chemise et emboîtage. Reliure signée P. L. Martin datée 1978. Edition originale, illustrée de 3 eaux-fortes originales, 22 compositions dont 18 en couleurs et 13 lettrines en bistre. Tirage à 321 exemplaires, celui-ci un des 300 sur grand Vélin d'Arches. Très bel exemplaire dans une reliure spectaculaire de Pierre-Lucien Martin, qlqs légers frottements et griffures sur l'emboîtage et le dos de la chemise qui protège la reliure

4500

SARTRE (Jean-Paul). Les séquestrés d'Altona. Paris, NRF, 1960. In-8° relié plein box noir, plats ornés de motifs géométriques mosaïqués de box mat et brillant en camaïeu de rouge, gardes de daim rouge et grenat, tr. dorées, couv. et dos conservés, sous chemise à rabats et emboîtage. Reliure signée C. & J.P. Miguet datée 1981. Edition originale. Un des 45 exemplaires de tête sur vélin de Hollande Van Gelder. Superbe exemplaire

3000
[PICASSO (Pablo)]. BALZAC (Honoré de). Le chef-d'oeuvre inconnu. Paris, Ambroise Vollard, 1931. In-folio en feuilles, couv. rempliée et illustrée de 2 gravures sur bois, sous portefeuille cartonné en demi-toile verte.  Ill. de 13 eaux-fortes originales hors-texte de Pablo Picasso dont 1 planche constituant la table des eaux-fortes, ainsi que 67 dessins gravés sur bois par Georges Aubert et 16 pages ornées de dessins composés de points et de traits numérotées A à P. Tirage à 340 ex., celui-ci n° 297 des 240 sur vélin de Rives. Ed. publiée à l'occasion du centenaire de la première parution du texte de Balzac. Très bel exemplaire malgré une planche jaunie



14000