Bijoux et montres

Spécialistes

contact.photoTitle

Guillaume BOURQUIN

Votre spécialiste n'est actuellement pas disponible. Merci de renvoyer votre demande!
Merci! Votre message a été envoyé à votre spécialiste.
contact.photoTitle

Nathalie COMBE

Votre spécialiste n'est actuellement pas disponible. Merci de renvoyer votre demande!
Merci! Votre message a été envoyé à votre spécialiste.
contact.photoTitle

Maxime ROUSSELET

contact.photoTitle

Marjorie VALLOTTON

Highlights

Cartier, pendulette et baromètre de tableau de bord pour l'automobile en argent et émail polychrome, début XXe s.
Mouvement: mécanique
Boîtier: dim. 14.3 x 8.1 cm
Signature: cadrans
Accessoire: écrin d'origine

15000
Breguet, rare pendulette en argent et émail polychrome réalisée pour le roi Fouad 1er d'Egypte dans son écrin d'origine, circa 1925 
Mouvement: mécanique, n°1012
Boîtier: n°B1012/11315, dim. 7 x 5.1 x 3.5 cm
Signature: cadran, boîtier
Accessoires: écrin d'origine, clé de remontage



15000
Audemars Piguet, Royal Oak Offshore, Ladycat, réf. 26266SK.ZZ.D069CA.01, Ed. limitée n°146/150, montre-bracelet chronographe en acier et caoutchouc rose sertie de diamants, circa 2010
Mouvement: cal. 2385, automatique, 37 rubis, n°699815
Boîtier: n°G44013, diam. 37 mm
Complications: chronographe à 2 compteurs avec secondes au centre, date à guichet, compteur subsidiaire pour les secondes
Bracelet Audemars Piguet: caoutchouc rose avec boucle déployante acier Audemars Piguet
Signature: cadran, mouvement, boîtier
Accessoires: certificat de garantie et d'authenticité mentionnant la date d'achat le 03/2010, écrin, bracelet Audemars Piguet supplémentaire
19000
Rolex, Day-Date, réf. 118348/118200/2098, montre-bracelet en or 750 avec cadran, lunette et bracelet sertis de diamants, index ornés de rubis, circa 2001
Mouvement: cal. 3155, automatique, 31 rubis, n°6837077
Boîtier: n°P906680, diam. 36 mm
Complications: jour et date à guichet
Bracelet Rolex: n°AB 84858
Signature: cadran, mouvement, boîtier, bracelet
Accessoires: garantie mentionnant la date d'achat le 23/10/2001, écrin
Poids:164g


32000
Rolex, Daytona, réf. 116589/2119, montre-bracelet chronographe en or gris 750 avec le cadran pavé de diamants, circa 2008
Mouvement: cal. 4130, automatique, 44 rubis, n°C 0337600
Boîtier: n°M010451, diam. 39 mm
Complications: chronographe à 2 compteurs avec secondes au centre, graduation pour le tachymètre, compteur subsidiaire pour les secondes
Bracelet Rolex: n°EO11/78499
Signature: cadran, mouvement, boîtier, bracelet
Accessoire: pochette
Poids: 195g
32000
Patek Philippe, réf. 1436, montre chronographe à rattrapante en or 750, circa 1940
Mouvement: cal. 13''' CHR, mécanique, 25 rubis, n°862419
Boîtier: n°623713, diam. 33 mm
Complications: chronographe à rattrapante à 1 compteur avec seconde au centre, graduation pour le tachymètre, compteur subsidiaire pour les secondes
Bracelet Patek Philippe: croco noir avec boucle ardillon or 750 PPC
Signature Patek Philippe & Co: cadran, mouvement, boîtier
Accessoire: extrait des archives mentionnant la date d'achat le 19/07/1941

Provenance collection Friedrich Glatz:

Extrait des archives spécifiant la date d'achat, le calibre et la référence.
130000
Patek Philippe, réf. 130, montre chronographe en or rose 750, circa 1941
Mouvement: cal. 13''' CH, mécanique, 23 rubis, n°862513
Boîtier: n°622680, diam. 33 mm
Complications: chronographe à 1 compteur avec secondes au centre, graduation pour le tachymètre, compteur subsidiaire pour les secondes
Bracelet: croco noir
Signature: cadran, mouvement, boîtier
Accessoire: extrait des archives mentionnant la date d'achat le 03/04/1941

Provenance collection Friedrich Glatz:


Extrait des archives spécifiant la date d'achat, le calibre et la référence.
33000
Rolex, Oyster Perpetual, "Ovettone Stelline", réf. 6098, montre en acier avec index étoilés, circa 1952
Mouvement: cal. A296, automatique, 17 rubis, n°07073
Boîtier: n°727060, diam. 35 mm
Bracelet: cuir brun
Signature: cadran, mouvement, boîtier

Provenance collection Friedrich Glatz:

Le calibre n'est pas A260 mais A296 avec 17 rubis et non 18 rubis.
108000
Grima pour Omega, montre-bracelet rigide 2 ors 750 texturés, le cadran sous un saphir facetté entouré de diamants, circa 1971
Mouvement: cal. 640, mécanique, 17 rubis, n°27761002
Boîtier: larg. 38 mm
Bracelet: n°5770
Signature Grima: bracelet
Signature Omega: mouvement, boîtier, bracelet
Poids: 97g
50000
Audemars Piguet, Royal OakParis Boutique, réf. 26035PT, Ed. Spéciale de 100 exemplaires, montre chronographe en platine, circa 2006
Mouvement: cal. 2385, automatique, 37 rubis, n°574884
Boîtier: n°F21585, diam. 39 mm
Complications: chronographe à 2 compteurs avec secondes au centre, date à guichet, compteur subsidiaire pour les secondes
Bracelet Audemars Piguet: caoutchouc noir avec boucle déployante platine AP
Signature: cadran, mouvement, boîtier
Accessoires: certificat d'origine et de garantie mentionnant la date d'achat le 30/06/2006, certificat d'authenticité et d'exclusivité, écrin, manuel d'instructions, tag
50000
Audemars Piguet, Royal Oak Offshore "The Brick", réf. 26470OR.00.1000OR.01, montre-bracelet chronographe en or rose 750, circa 2014
Mouvement: cal. 3126, automatique, 54 rubis, n°BB1796
Boîtier: n°3623/J35728, diam. 42 mm, fond en verre laissant apparaître le mouvement
Complications: chronographe à 2 compteurs avec secondes au centre, graduation pour le tachymètre, date à guichet, compteur subsidiaire pour les secondes
Signature: cadran, mouvement, boîtier, bracelet
Accessoire: écrin de voyage, 1 maillon supplémentaire
Poids: 303g

Si la Royal Oak Offshore originel porte le  surnom de «The Beast» pour ses proportions imposantes, pour la référence 26470OR il est tout à fait autre. En effet, pour la montre présentée ici c’est son poids qui a inspiré les collectionneurs, pesant plus de 300g et avec ses finitions entièrement en or rose lui vaudront le surnom, de «The Brick». Conçue à l'origine par Gérald Genta comme une montre de sport acier, cette version Offshore en or rose lui confère un style sport chic.


40000
Piaget, broche or 750 et platine sylisant un colibri dont le corps est composé d'un cabochon d'émeraude, les ailes arborant un effet nervuré rehaussées de diamants taille brillant, le plumage en corail gravé et l'oeil serti d'un saphir taille ovale, signée, h. 7.5 cm, 46g, boîte
25000

Cartier, monture par, bague platine sertie d'un diamant taille poire modifié positionné de manière oblique de 7.71 carats, H, VS2 selon le rapport GIA n°5231079950 daté du 26/09/2023, signée Monture Cartier, doigt 47-7

130000

Cartier, monture par, broche or gris 750 et platine formant une grande feuille cintrée entièrement pavée de diamants taille ancienne dont trois piriformes, le plus important accompagné d'un rapport GIA n°2239079881 daté du 25/09/2023 indiquant un poids de 6.76 carats, H, VS2, signé Monture Cartier, h. 6.2 cm, 29g

150000

Boucheron, monture par, collier rivière platine et or gris 750 serti de diamants taille ancienne, signé, long. 40 cm

65000
Rolex, Daytona, réf. 16559 SACO, impressionnante et rare montre chronographe en or gris 750 avec lunette sertie de saphirs jaunes orangés, cornes et index sertis de diamants et cadran en nacre, circa 1999
Mouvement: cal. 4030, automatique, 31 rubis
Boîtier: n°A663829, diam. 39 mm
Complications: chronographe à 2 compteurs avec secondes au centre, compteur subsidiaire pour les secondes
Bracelet Rolex: croco marron avec boucle déployante or gris 750 Rolex n°16519
Signature: cadran, mouvement, boîtier
Accessoires: carte de garantie d'un service datée du 28/04/2022, pochette

Les premières Daytona mélangeant horlogerie et joaillerie firent leurs apparitions dans les années 1980 et étaient ornées uniquement de diamants. Dans les années 1990, Rolex continue dans ses recherches esthétiques et ajoute une touche de couleur dans ses créations. La référence 16559 SACO est un exemple parfait de cette révolution colorée.  En effet, le choix de la qualité et de la couleur des gemmes, nous montre l’exigence et la précision dans cette création. La combinaison d’un cadran en nacre ambré, de saphirs jaunes orangés et d’une touche de diamants révèle un résultat harmonieux et élégant tout en gardant le côté sportif de la Daytona. Les montres serties avaient moins d’attrait dans les années 1990 ce qui engendra une production très limitée de ce type de pièce. Depuis quelques années, elles sont de plus en plus recherchées par les collectionneurs. Ce modèle sACO n'est apparu seulement que 2 fois en ventes aux enchères publiques. Ce fait illustre l'extrême rareté des ces pièces. Ainsi après plus de 15 ans, une Rolex Daytona 16559 SACO est de nouveau présentée dans une vente aux enchères.  Cette référence est illustrée dans les livres Mondani, Rolex édition 2006 page 161 et Rolex Story volume II page 182.

250000
Cartier, important bracelet Art Déco en platine composé d'une suite de bâtonnets d'émail noir encadrant des émeraudes rectangulaires épaulées de deux lignes de diamants taille 8/8, signé Cartier Paris, numéroté 01067, long. 17.4 cm

Le bracelet est numéroté 01067
80000
Cartier, bracelet Art Déco composé de 9 rangs de perles blanches (non testées) coupés de barettes intercalaires et d'un fermoir ajouré entièrement sertis de diamants de différentes tailles, signé Cartier Paris, numéroté L2292, long. 17.5 cm
22000
Bague or 750 et platine sertie d'un saphir du Cachemire non chauffé taille coussin de 3.669 carats selon rapport SSEF n°128715 daté du 24/04/2023, entouré de diamants taille brillant (env. 3.4 cts au total), doigt 52- 12

L’île de Ceylan était la principale origine de saphirs mais avec le temps sont apparues d’autres sources, la plus célèbre étant le Cachemire, dont les saphirs sont connus pour la brillance et l’intensité de leurs bleus. Située au Nord de l’Inde au milieu des montagnes de l’Himalaya à plus de 4500 mètres d’altitudes, la mine principale a été exploitée seulement de 1882 à 1889. Dans le temps, quelques autres sites ont été découverts avec une production extrêmement mince. En raison de leur altitude les mines ne sont exploitées que peu de mois dans l’année et la plupart des gisements sont devenus stériles. Leur exceptionnelle rareté fait des saphirs Cachemire non traités comme celui monté sur cette bague, des pierres remarquables et extrêmement désirables.
65000
Cartier, paire de pendants d'oreilles or 750 figurant des têtes de panthères entièrement pavées de diamants taille brillant et de cabochons d'onyx stylisant le pelage, la truffe en onyx et les yeux sertis de gouttes d'émeraudes. Tenant dans leurs gueules des pampilles articulées alternant des rangs de diamants taille brillant et de cabochons d'onyx, signés, numérotés 615703, h. 5.7 cm
Avec le mouvement orientaliste, le motif de la panthère et du léopard fait son apparition avant la 1ère guerre mondiale dans les Arts Décoratifs. C’est en 1914 que la maison Cartier fait une première allusion à la panthère au travers d’une montre-bracelet dont le pavage de diamants et onyx rappelle celui du félin. D’abord évoquée par son motif tacheté, la panthère apparaît en 2D dans les années 1925-30. Elle deviendra au fil des années un véritable symbole pour l’enseigne de joaillerie. C’est Jeanne Toussaint créatrice pour la maison Cartier qui liera le destin de Cartier à celui du symbole de la panthère avec la commande de la duchesse de Windsor en 1948 pour une première panthère en 3 dimensions. Le félin se verra qualifié de «bombe atomique» dans la presse et devient la coqueluche des femmes qui comptent par leur fortune, leur style et leur esprit d’indépendance en souhaitant illustrer leur féminité décomplexée telle que Daisy Fellowes, Barbara Hutton, mais aussi plus tard des artistes
50000
Cartier, broche Art Déco "Tutti Frutti" platine ajouré et or gris 750 figurant une vasque sertie de rubis, d'émeraudes et saphirs gravés en feuilles et fruits sur un pavage de diamants taille baguette et 8/8, signée, numérotée 03512, h. 3 cm

Cartier s’est démarqué des autres maisons en sertissant ses pièces de multiples pierres de couleurs importées d’Inde. L’illustration la plus célèbre de cette tendance est le style «Tutti-Frutti», véritable explosion de couleur qui incarnera durablement l’identité de Cartier. Il s’agit de rubis, saphirs et émeraudes gravés en forme de feuille, montés sur des branchages feuillus ou coupe fleuries. L’engouement pour le «Tutti-Frutti» a marqué les années 1920-1930 même si le terme ne sera déposé qu’en 1989. La broche mise à l’encan ici en est la parfaite illustration.
55000
Cartier, broche circa 1937 or 750, platine et argent stylisée de trois feuilles pavées de turquoises taillées en cabochons et de diamants de taille intermédiaire se rejoignant sous trois cabochons de saphirs centrant un diamant triangulaire, signée Cartier Paris, numérotée, h. 5 cm
50000
Marina B, Strelizia, paire de clips d’oreilles années 1980-90 de forme châtaigne en or et or noirci 750 sertis de  deux diamants taille brillant de 9.27 carats, D,VS2 et 9.54 carats, F, Si1 selon les rapports GIA no.1226863062 daté du 20/3/2023 et no.6223863064 daté du 16/3/2023, signés, numérotés W461, h. 2.4 cm, 28g

Marina Bulgari lance sa première collection indépendante en 1978, son style iconique des années 1980 emporte un immense succès et ses créations seront portées notamment par Grace Kelly, Sophia Loren, Elisabeth Taylor, Barbara Sinatra, Princesse Caroline de Monaco, Princesse Salimah Aga Khan, Reine Noor de Jordanie ou Jackie Onasis Kennedy.
400000
Harry Winston, bague platine sertie d'un diamants taille poire de 5.74 carats, VVS1, D selon le rapport GIA n°8338266 daté du 21/04/1993, épaulé de deux diamants taille poire, signée, doigt 54-14
170000

Solitaire or gris 750 serti d'un diamant taille brillant de 3.83 carats, E, VVS2 selon le rapport GIA n°2213660193 daté du 11/05/21, épaulé de diamants taille baguette, doigt 53-13

80000
Patek Philippe, Aquanaut, réf. 5165A-001, montre en acier avec indication de la date, circa 2010
Mouvement: cal. 324/393, automatique, 29 rubis, n°5556354
Boîtier: n°4860056, larg. 38 mm, fond en verre laissant apparaître le mouvement
Complication: date à guichet
Bracelet Patek Philippe : caoutchouc noir avec boucle déployante acier Patek Philippe
Accessoires: certificat d'origine mentionnant la date d'achat le 06/10/2010, facture d'une révision datée du 17/08/2021, écrin, manuel d'instructions, porte-documentations
En 2007 pour le 10ème anniversaire de l'Aquanaut, Patek Philippe présenta les références 5165 et 5167, qui se distinguent par leurs tailles: une largeur de 38 mm pour la première et de 40 mm pour la deuxième.
Equipée du même calibre que la Nautilus 5711 sorti un an plus tôt, l'Aquanaut intégre plusieurs innovations brevetées par Patek Philippe: le balancier Gyromax® et le spiral Spiromax® en Silinvar® qui maintient les oscillations à une fréquence de 28 800 alternances par heure.
La référence 5165, présentée ici, est en quelque sorte un modèle de transition, elle n'est restée au catalogue que pendant une courte période de cinq ans.

48000
Cartier, bague platine ornée d'onyx godronné et pavée de diamants taille brillant, signée, doigt 52-12
40000
Chaumet, bague or 750 sertie d'une émeraude colombienne de 4.446 carats taille octogonale, traitement mineur à l'huile selon le rapport SSEF n°108878 daté du 20/08/19, épaulée de diamants taille poire, signée doigt 54-14
50000
Gilbert Albert, importante pendulette composée d'un cristal de tourmaline partiellement recouvert par une végétation vivace en or 750 sertie de gouttes d'émeraudes, de perles de culture gold et rosées, de diamants taille brillant et enserrant un cadran amovible transparent laissant apparaître le mouvement mécanique, aiguilles dorées et noires, lunette à décor végétal, socle en marbre noir cerclé d'or, signée, h. 35 cm, boîte, pièce unique

Cette pendule est reproduite dans: Albert, Gilbert, Gilbert Albert 60 ans de création, Genève 2012, p.77 et aussi dans: Albert, Gilbert, Gilbert Albert Hier, Aujourd'hui et Demain, Genève 2016, p.31







48000
Patek Philippe, Celestial, Moscow Sky, réf 5102G-011, Ed. Limitée n°28/50, rare montre astronomique en or gris 750 dont le cadran représentant la carte du ciel de Moscou, circa 2008
Mouvement: cal. 240/165, automatique, 45 rubis, n°3580145
Boîte: n°4469746, diam. 42 mm, fond en verre laissant apparaître le mouvement
Complications: carte du ciel nocturne de l'hémisphère nord, phases et orbite de la lune, heure de passage du méridien de l'étoile Sirius et de la lune
Bracelet Patek Philippe: croco noir avec boucle déployante or gris 750 PPC
Signature: cadran, mouvement, boîte
Accessoires: certificat d'origine mentionnant la date d'achat le 24/06/2009, attestation d'origine mentionnant l'année de production en 2008, coffret remontoir Patek Philippe, boutons de manchette Patek Philippe en or gris 750 assortis, documentation, porte documentation, loupe d'horloger Patek Philippe, tissu de nettoyage et son anneau en bois et métal argenté Patek Philippe 

Présenté en 2002 à la Foire de Bâle, la référence 5102 est l'une des Grandes complications de la maison Patek Philippe. Ce modèle rare et exclusif a été produit à seulement 50 exemplaires.

La Celestial permet d'admirer à tout instant la configuration exacte du ciel nocturne dans l’hémisphère nord, avec le mouvement apparent des étoiles ainsi que la position de la lune et ses phases au cours du cycle lunaire. Une ellipse blanche sur le verre saphir encadre et vous indique la partie visible du ciel au-dessus de Moscou. Le cadran de la Celestial est composé de 3 disques de saphir superposés, tournant à des vitesses différentes afin de montrer les mouvements des étoiles et de la lune ainsi que les progressions des phases de lune. Cette prouesse technique est possible grâce à son mouvement qui se compose de 301 pièces en acier finies à la main. Il faut ainsi plusieurs mois pour assembler une montre Celestial.
Le modèle ici, 28ème pièce de cette série très exclusive est accompagné de sa paire de boutons de manchette assortis, de son écrin remontoir, de sa documentation, du certificat et attestation d'origine...




160000
Exceptionnelle paire de pendants d'oreilles XIXe s.
Montures en or gris serties de diamants taille ancienne retenant deux importantes gouttes de saphir (env. 55 ct chacune), poinçons français, h. 3.8 cm

La paire de pendants d'oreilles présentée ici est sertie de deux exceptionnels saphirs estimés à 55 carats chacun. La monture est réduite à sa plus simple expression met en valeur la beauté de ces gemmes, leur couleur et leur taille.

Il est extrêmement rare que ces bijoux traversent les siècles en restant toujours dans la même famille. Souvent, ils sont transformés, divisés, retaillés ou tout simplement vendus.

La découverte de ces pendants d'oreilles met en lumière une partie de l'histoire des grandes familles de ce monde dont les objets se transmettent de génération en génération. Les recherches sont remontées jusqu'au premier tiers du XIXe siècle, où le portrait d'une princesse portant ces bijoux avait été soigneusement conservé. Ils ne sont jamais apparus sur le marché jusqu'à ce jour!

En 1831, l'artiste polonais Jan Nepomuk Glowacki immortalise la princesse Isabela Sanguszko née princesse Lubomirska (1808-1868), portant aux oreilles deux gouttes de saphir. Le portrait a suivi les bijoux depuis le XIXe siècle, il permettait à la famille de les identifier et de garder un souvenir de leur ancêtre.

La famille Lubomirski est une très ancienne et importante famille polonaise qui remonte au Xème siècle dont la fortune et l'influence se sont accrues sur plusieurs siècles à tel point qu'en 1647, Stanislaw Lubomirsky reçoit de Ferdinand III de Hasbourg le titre de Prince du Saint Empire. Elle est liée aux plus grandes dynasties régnantes en Europe: Capétiens, Bourbons, Hohenzollern...


Issue de cette prestigieuse lignée, la princesse Lubomirska s'est mariée au prince Wladyslaw Hieronyi Sanguszko (1803-1870), issu lui-même d'une famille princière polonaise. Elle était la fille d'Henryk Ludwik Lubomirski (1777-1850), grand patron des arts et mécène, portraituré par Elisabeth Vigée-Lebrun qui le représenta enfant comme "génie de la renommée"...

Selon la tradition familiale, les pendants d'oreilles ont été transmis, au décès de la Princesse Isabela Maria Sanguszko, à sa sœur cadette Jadwiga Julia Wanda Lubomirska (1815-1895), troisième épouse du Prince Eugène Ier de Ligne, puis à leur fille Marie Georgine Sophie Hedwige Princesse de Ligne (1843-1898). C'est en 1862 au château de Beloeil, en Belgique, que Marie Princesse de Ligne épousa l'aïeul de l'actuelle propriétaire par qui ces saphirs exceptionnels lui sont parvenus génération après génération.

Ces impressionnantes gouttes de saphir sont montées de manière à ce que la couleur et la transparence soient mises en valeur sans être obstruées par le métal ni par d'autres pierres. Les montures ont été transformées à la fin du XIXe ou au début du XXe siècle probablement afin de les mettre au goût du jour et de changer les systèmes d'accroche, plus adaptés à la vie active de la Belle Epoque ou des Années folles.

Ce bleu si particulier - Synonyme de pouvoir et de prestige - qu'aucune autre pierre ne semble pouvoir imiter a de tout temps attisé la convoitise des puissants du monde entier.

Du haut Moyen-Age jusqu'au milieu du XIXe siècle les sources de saphir de bonne qualité étaient rares et la plupart provenaient de Ceylan (actuel Sri-Lanka). Dès le IVe siècle, le commerce de pierres en provenance de cette région était déjà international, se propageant de l'Asie jusqu'en Europe en passant par le Moyen-Orient grâce aux routes de la soie. Dès le XVe siècle, les voies maritimes deviennent plus utilisées et les échanges s'intensifient.


A notre avis, ces saphirs sont originaires de Ceylan et n'ont probablement subi aucun  traitement permettant d'améliorer leur couleur. Le fait que ces saphirs forment une paire quasiment identique en couleur et en poids procure à ce bijou historique le titre d'objet d'exception.
240000
Boucheron, sculpture figurant un héron en cristal de roche gravé posé sur des branchages en or 750. La huppe en or 750 texturé parsemée de diamants taille brillant, le bec en corail et les yeux sertis de lapis-lazuli ainsi que de bandes d'onyx. La base en cristal de roche cerclée d'or. Signé, numéroté 93247, h. 25 cm, coffre en chêne
20000
Cartier, bague Toi & Moi or 750 et platine sertie d'émeraudes et de diamants taille poire et brillant, signée, numérotée 016759, doigt 49-9
33000
Patek Philippe, Rare montre en platine chronographe à quantième perpétuel et phases de lune 
Signée Patek Philippe : cadran, mouvement, boîte ; réf. 5970P-001, n° mouvement 3932045/4476787, circa 2010
Cal. CH 27-70 Q, automatique, 24 rubis, cadran noir, index appliques argentés, graduation minute et tachymètre blanche, aiguilles argentées et blanches, chronographe à 2 compteurs avec secondes au centre, indication des phases de lune à guichet, indication du jour et du mois à guichet, indication de la date à 6h, indication des années bissextiles à 3h, indication des 24 heures à 9h, fond transparent laissant apparaître le mouvement, boîte sertie d'un diamant de 0.02ct, diam. 37 mm, boucle déployante PPC en platine, bracelet PPC cuir noir, certificat d'origine indiquant la date d'achat le 30 juin 2010, boîte, papiers

La référence 5970 est lancée en 2004 et succède à la référence 3970 au moment de la période de transition à la direction la manufacture entre Philippe Stern et son fils Thierry. Produite tout d'abord en or blanc et en or rose, elle est ensuite disponible en or jaune. C'est en 2008 que la version platine avec cadran noir apparaît sur le marché. La production de cette référence, fût la plus courte de la lignée des calendriers perpétuels, n'ayant duré que 6 ans (2004-2010). Très prisée des collectionneurs dès sa sortie, elle n'est plus disponible à la boutique dès 2011. Ce modèle avec cadran noir, rare et intemporel est aujourd'hui très recherché. Cette montre est restée en possession de l'actuel propriétaire depuis son achat en 2010 à la boutique de Genève


160000
Patek Philippe, Réf. 894, rare montre de poche squelette ultra-plate or 750
Signée Patek Philippe : mouvement ; réf. 894, n° mouvement 937.054, circa 1989
Cal. 17'170 SQ, mécanique, 18 rubis, cadran transparent laissant apparaître le mouvement, aiguilles noires, diam. 46 mm, certificat d'origine mentionnant la date d'achat le 04/03/1989, écrin
32000
Van Cleef & Arpels, broche ballerine en or 750 et platine sertie de saphirs taille rond et de diamants taille rose, signée, numérotée 71637, h. 3.7 cm (poinçons français)
41000
Patek Philippe, Nautilus, Réf. 5712, montre-bracelet phases de lune, date, réserve de marche, acier
Signée Patek Philippe : cadran, mouvement, boîte, bracelet ; réf. 5712/1A-001, n° mouvement 5.894.354, n° boîte 6.077.065, circa 2015
Cal. 240, automatique, 29 rubis, cadran noir-bleu texturé, index bâton et aiguilles luminescents, phase de lune à guichet, date, indication de la réserve de marche, compteur subsidiaire pour les secondes, larg. 40 mm, certificat d'origine mentionnant la date d'achat le 08/09/2015, pochette de voyage 

Crée dans les années 70 par Géral Genta la Nautilus reste un modèle incontournable pour les sportifs recherchant un look élégant. Le calibre 240 quand à lui naît il y a 42 ans dans le but de créer le mouvement à remontage automatique le plus plat possible. La première Nautilus à complication vît le jour en 2005 grâce à ce mouvement.
75000
Audemars Piguet, Royal Oak, Série A, montre-bracelet acier
Signée Audemars Piguet : cadran, mouvement, boîte, bracelet ; n° mouvement 141866, n° boîte A658/67658
Cal. 21C, automatique, 36 rubis, cadran noir petite tapisserie, index appliques bâton et aiguilles argentés, date à guichet, larg. 39 mm, écrin de voyage 

Au début des années 70, Audemars Piguet fait appel à Gérald Genta afin d'élaborer un modèle innovant pour une montre qui serait le parfait mélange entre élégance et sportivité.
Sa présentation à la foire de Bâle en 1972 reçu un accueil mitigé, en partie lié à son prix très élevé pour une montre en acier. Cependant, ce dernier se transforma rapidement en succès planétaire. Les 2000 premiers modèles sont connus comme ‘A-Series Royal Oaks’, dont cette montre fait partie, elles sont facilement reconnaissables grâce au logo "AP" se situant à 6 heures ainsi que la lettre "A" au dos de la boîte. 
38000
Jaeger-LeCoultre Reutter, Atmos, pendulette en galuchat, années 30
Signée Jaeger : cadran , n° mouvement 2046, 1935
Signée Reutter : cadran, boîte
Cal. 30A, mécanique presque perpétuel, chiffres romains et aiguilles noirs, 19.3x12x24.5 cm, extrait d'archives daté du 17/04/2019

Inventée en 1928 par Jean-Louis Reutter, puis mise au point et fabriquée par Jaeger-LeCoultre, l'Atmos est l'un des bijoux de l'horlogerie suisse. Son énergie est tirée d'un mélange de gaz qui s’étire et se contracte à chaque changement de température à l’intérieur d’une capsule hermétique. Le mécanisme se remonte ainsi sans intervention humaine.

17000

Mouawad, bague rosace or gris 750 sertie d'un diamant gris-bleu taille brillant de 1.28 carats, VVS2 selon certificat GIA n°1206282959 daté du 22/05/19, entouré de diamants roses et de diamants taille poire et brillant, signée, doigt 52-12

80000
Graff, bague or 750 ornée d'un diamant taille coussin fancy vivid yellow de 2.92 carats, VS1 selon le rapport GIA n° 12027611 daté du 13/06/02, épaulé de diamants jaunes taille brillant, signée. 
Monture supplémentaire en or 750 sertie de diamants jaunes taille brillant venant compléter la première, doigt 52-12
50000
Cartier, paire de clips Art Déco platine sertis chacun d'un diamant taille ancienne (env. 1.3 ct chacun) rehaussés de diamants taille baguette, brillant et carré, signés Cartier London, h. 2.7 cm
23000

Bague sertie d'un diamant de taille émeraude de 11.17 carat, H, VS1 selon certificat GIA n° 6194818867 daté du 2/02/2018, monture or gris 750 sertie de deux diamants taille trapèze

210000
Rolex, Daytona, rare montre platine cadran bleu glacier et lunette cerachrom monobloc marron en céramique
Signée Rolex : cadran, mouvement, boîte, bracelet ; réf. 116506, n° boîte 726Q3027, 
Cal. 4130, automatique, 44 rubis, cadran bleu glacier, index appliques bâton et aiguilles luminescents, chronographe à 2 compteurs avec seconde au centre, compteur subsidiaire pour les secondes, lunette marron graduée chiffres arabes blancs pour le tachymètre, diam. 40 mm, boîte

Emblématique, véritable mythe de la marque Rolex, le modèle Daytona est apparu en 1963. C'est en 2013 que fut présenté à Bâle la référence 116506 pour célébrer les 50 ans de ce modèle. Il s'agit la première Daytona réalisée en platine. Le cadran bleu glacier dédié uniquement aux modèles platine est associé à des compteurs marrons avec centre bleu glacier. Ainsi l'élégance et le contraste des couleurs permettent une parfaite lecture pour le pilote. Doté du Calibre 4130 entièrement conçu et mis au point par Rolex, ce mouvement présente des innovations renforçant la fiabilité et la résistance du mouvement au choc. Le modèle présenté ici dans un splendide état possède encore les plastiques de protection. 
38000
Van Cleef & Arpels, rare paire de clips d'oreilles fleurs "pavot" 2 ors 750, les pétales pavés de rubis en "serti mystérieux", les pistils sertis de diamants taille brillant, signés, numérotés 133746, poinçons français, h. 2.7 cm
Modèle similaire dans Van Cleef & ArpelsL'art de la haute joaillerie, page 116, Ed. UCAD, 2012

Cette superbe paire de clips d'oreilles est une pièce emblématique de la Maison par sa technique de sertissage invisible connu sous le nom de «Serti
mystérieux» et breveté par Van Cleef & Arpels en 1933. 
Quatre facettes supplémentaires sont taillées sur des pierres soigneusement sélectionnées et calibrées. Elles sont ensuite posées sur une résille d'or de façon à ce que la monture soit invisible. Des broches pivoines, des bagues boules ainsi que des bracelets souples seront réalisés grâce à cette technique. Le Serti Mystérieux requiert un savoir-faire si remarquable que très peu d’artisans joailliers, appelés «mains d'or», sont capables de les produire. Il faut plus de 300 heures de travail pour réaliser un seul clip.
218000
Importante et unique pendulette Patek Philippe dôme solaire laiton doré et émail cloisonné "oiseaux des étangs" par Elisabeth Perusset Lagger 
Signée Patek Philippe : cadran, boîte, mouvement, réf. 1362M, n°mouvement 1804504, circa 1991
Cal. 33, quartz alimenté par un panneau photo-électrique sur le dôme, anneau pour les heures doré, chiffres romains émaillés noirs, aiguilles noires et dorées ajourées, boîte cylindrique ornée de 3 panneaux extérieurs, d'un dôme et de 4 panneaux entourant le cadran en émail cloisonné polychrome bleu ciel à décor d'une grue dans un paysage floral, signée EPL pour Elisabeth Perusset Lagger, extrait d'archives daté du 21/08/2017 mentionnant la date d'achat le 2/04/1991, h.22 cm, service daté du 16/03/2016

Pièces uniques, les pendulettes solaires émaillées Patek Philippe sont des objets de collection devenus extrêmement recherchés ces dernières années. Mélange entre la tradition de l’émail et la modernité de l’énergie photoélectrique, chaque pendulette offre une thématique différente.

Art d’excellence, l’émaillage de cette pendulette porte la signature EPL pour Elisabeth Perusset Lagger (1929-2013), émailleuse de renom. Ses principaux ouvrages se retrouvent sur des pendulettes dôme des années 1975 à 1995. Elle affectionne tout particulièrement les thèmes de la chasse, les oiseaux, les bateaux à voile, l'histoire et les fleurs. Très en vogue à l’époque byzantine, les techniques d’émaillage n'ont cessé de se perfectionner. Un délicat cloisonné a été utilisé sur cette pendulette. Cette technique révèle le talent de l’artiste qui façonne des fils d’or pour réaliser les contours d'après un dessin établi. Les couleurs apposées ensuite avec un pinceau parfois plus fin qu’un cheveu sont le secret de chaque artiste. Ils utilisent leurs propres mélanges associés à différentes cuissons maîtrisées pour magnifier la couleur et rendre le décor vivant. Il s'agit d'un travail de patience et d’exception en raison du fait qu'il n’offre aucun retour en arrière, une simple poussière peut le remettre en cause. Le choix de panneaux incurvés pour cette pendulette rajoute un défi supplémentaire pour l’artiste.  

L’énergie photoélectrique qui alimente notre pendulette puise sa source dans la lumière qu'elle capte grâce à un panneau situé sur son dôme. La lumière n’étant pas disponible à toute heure, Patek Philippe qui débuta ses recherches en 1948 à ce sujet, fit breveter en 1954 un accumulateur d’énergie photoélectrique révolutionnaire à l’époque. Cette invention permet ainsi de stocker l’énergie soit de manière électrique dans l’accumulateur soit de manière mécanique en remontant un ressort. Une fois le ressort remonté, un commutateur-dijoncteur dirige l’énergie vers l’accumulateur. C’est quelques années après ce brevet qu’apparaîtront les 1 ères pendulettes dômes solaires émaillées toujours en production très limitée.

La pièce mise en vente ici est restée dans la famille de l’acheteur jusqu’à aujourd’hui et apparaît pour la première fois aux enchères aujourd'hui.



100000
Graff, bague en platine sertie d'un diamant taille brillant de 4.01 ct E VVS2 selon certificat du Gemological Institute of America n°1132846657 du 27/09/2011 épaulé de 2 diamants taille poire, doigt 53-13, signée, accompagnée de son écrin et de sa pochette de voyage
Numéro de certificat du GIA ainsi que la mention "GRAFF" gravés au laser sur le diamant
130000
Graff, paire de clous d'oreilles en platine sertis d'un diamant taille brillant de 3.21 ct E IF et d'un diamant taille brillant de 3.32 ct E IF selon certificats du Gemological Institute of America n° 2125861990 du 02/12/2010 et n°1126824751 du 10/11/2010, signés, numérotés 13564, accompagnés de leur écrin et de leur pochette de voyage
Numéros des certificats du GIA gravé au laser sur les diamants
210000
Important collier Art Déco en platine serti d'un diamant d'env. 14ct, de 2 émeraudes Colombiennes d'env. 75ct et 78 ct
Collier serti en son centre d'un diamant taille old european cut (env. 14 ct ), retenant deux importantes gouttes légèrement baroque d'émeraudes Colombiennes (env. 75 ct et 78 ct, moderate amount of oil), selon report du SSEF n°87466 du 2/09/2016. L'ensemble du collier est serti de diamants taille 8/8 et baguette (maillons supplémentaires). long. 35.5 -45.5 cm, h. éléments centraux 7 et 9 cm

Les émeraudes de Colombie sont les plus recherchées et ces spécimens sont d'une grande beauté. Leur couleur vert intense contenant une légère pointe de bleu est en effet rarement égalée par les émeraudes d'autres provenances. Le collier présenté ici retient deux gouttes d'émeraudes de Colombie d'une taille exceptionnelle.

 

Au début du XXe s. mariages ou célébrations officielles voient une unité dans la mode et les bijoux portés. Les indispensables sont le collier de chien, le sautoir de perles et l'élément de corsage. Le collier de chien se démodant, la longue chaîne diamant apparaît annonçant le sautoir des années 1920 et les colliers plus importants. Cartier crée nombre de colliers qui font sensation et dont les pierres centrales atteignent les 40 cts. La guerre marque une pause mais dès la réouverture de la bourse, les sorties à l'opéra signent le retour de la mode et des bijoux. Les colliers se font de plus en plus impressionnants, ils sont composés d'une chaîne à maillons de taille moyenne retenant des pendants élaborés aux formes géométriques, comme l'illustre parfaitement cette pièce.

520000
Cartier Paris, importante broche oiseau de paradis années 1940-50, 2 ors 750 dont l'oeil est serti d'une émeraude taille émeraude (env. 0.5 ct), le corps et la crête rehaussés de diamants taille brillant et rubis cabochon, se terminant par un plumage stylisé de fines lignes d'or tressées et mobiles ponctuées de diamants taille brillant, signée et numérotée 010591, h. 9.5 cm, 58g, écrin. Les premiers oiseaux sont apparus dans la vitrine de la rue de La Paix dès la fin des années 1920. Mais il faut attendre les années 1940 pour que ces volatiles deviennent une spécialité de la Maison. Oiseaux de paradis ou de basse cour, la mode des petits bijoux colorés et fantaisistes bat son plein. Félins, oiseaux, reptiles... La Maison Cartier s'est fait une spécialité du répertoire animalier, pour le plus grand bonheur de ses clientes légendaires.

Dès la fin des années 1940 une toute autre manière s’applique aux oiseaux de paradis comme aux autres animaux du bestiaire Cartier. Là ou régnait le pavage de pierres, l’or jaune piqué de touches précieuses triomphe, la place est aussi faite aux compositions linéaires de fil d’or dans lesquels s’enchâssent les gemmes comme le modèle présenté ici en vente. La presse s’enthousiasme pour cette légèreté qui s’accorde indubitablement au sentiment de soulagement qui domine après la guerre terminée. L’oiseau de paradis est à lui seul est une promesse de bonheur éternel.

40000
Bague en platine sertie d'un diamant solitaire (5.7 ct) épaulé de 2 diamants taille trapèze, doigt 52-12
255000
Tiffany & Co, importante paire de pendants d'oreilles en or 750 et diamants sertis de 4 diamants natural fancy yellow, even, de 5.27 ct VVS1, 5.14 ct VVS1, 3.08 ct VVS1, 3.01 ct VVS2 taille rectangle brillant modifiée selon certificats du Gemmogical Institute of America du 12/11/2013
Les diamants de couleur jaune naturelle sont particulièrement rares.
110000
Benoît de Gorski, bague en or gris 750 sertie d'une émeraude taille coussin de 13.24 ct, origine Colombie, traitement mineur, selon certificat Gübelin n°13048179 du 29/04/2013, entourée et épaulée d'un pavage de diamants, signée, doigt 53-13, 18g
35000
Adler, importante paire de pendants d'oreilles à pampilles or gris 750 sertis de diamants taille brillant (total env. 6.4 ct) et retenant des émeraudes taille poire (total env. 19.2 ct), signés, h. 8.2 cm, 29g, boîte
45000
Cartier et Jaeger-LeCoultre, Reverso de Cartier, montre-bracelet en or 750, années 1970
Mouvement: mécanique
Boîtier: n°58807, larg. 23 mm
Signature Cartier: cadran
Signature Jaeger-LeCoultre: mouvement, bracelet
Poids: 79g
17000
Hublot, Big Bang Tutti Frutti Apple, réf. 341.PG.2010.LR.1922, montre chronographe en or rose 750 et titane sertie de tsavorites
Mouvement: cal. ETA 2894-2, automatique, 37 rubis, n°14114
Boîtier: n°801757, diam. 44 mm, fond en verre laissant apparaître le mouvement
Complications: chronographe à 2 compteurs avec secondes au centre, date à guichet, compteur subsidiaire pour les secondes
Bracelet Hublot: croco vert avec boucle déployante acier et or rose 750 Hublot
Signature: cadran, mouvement, boîtier
Accessoire: carte de garantie non datée
15000
Niton, montre petite seconde 2 ors 750 à heure sautante, années 1930
Mouvement: mécanique, 18 rubis, n°5503
Boîtier: n°10168, larg. 23 mm
Complications: heure sautante, compteur subsidaire pour les secondes
Bracelet: croco noir avec boucle ardillon or gris 750
Signature: mouvement

Provenance collection Friedrich Glatz:

Friedrich ou Firtz Glatz fut un pilote de course hors- pair qui arpenta les circuits automobiles pendant presque 40 ans sous différents noms d’emprunts tel que“John Long”, “Umberto Calvo”, “Pierre Chauvet” et “Frederico Careca”. Il démarra sa carrière dans les années 1960 en Formule V où il remporta plusieurs courses et réalisa de nombreux records de vitesse. Ses records et son talent lui valurent alors d’être considéré comme « le prochain Jochen Rindt ». Après une pause imposée par un accident sur le circuit de Nürburgring, il changea de catégorie pour concourir notamment en Formule 3000. Il fut consacré comme le plus ancien pilote de l’histoire dans cette Formule concourant avec succès contre des pilotes de la moitié de son âge.

Sa position en tant que seul propriétaire et CEO d’une société de négoce en matière première, lui imposa de cacher son identité afin de conserver la confiance de ses partenaires et des banques. Son identité n’était connue que de ses plus proches amis. Il décéda en juillet 2002 lors d’une course en république Tchèque alors qu’il était en tête.

Passionné par le sport automobile, Friedrich Glatz vouait également une fascination pour l’univers
horloger. Son sens de la précision mécanique et de l’esthétique lui firent collectionner les montres dès le début des années 1990. Cette collection a depuis lors été précieusement conservée dans la famille du coureur automobile. 56 montres sont proposées dans cette vente le 7 décembre, en salle pour les lots 83 à 88 et les autres lots en vente online. Tous les lots peuvent être retrouvés sur piguet.com en cherchant le mot clé "Glatz"


Friedrich aka Fritz Glatz raced the fastest Formula cars under the aliases “John Long”, “Umberto Calvo”, “Pierre Chauvet” and “Frederico Careca” for almost four decades. While his true identity was only known to a few very close friends, he achieved truly remarkable results as a pilot. Starting in the early 1960s in Formula V, he won many races with new record times and was considered “the next Jochen Rindt” due to his great talent and speed. After a long break following an heavy accident on Nürburgring, he changed to other series, including Formula 3000, where he enter the history books as the oldest driver in the series successfully competing against drivers half his age. His job as the sole owner and CEO of an international commodity trading company made it necessary for him to disguise his real identity not to lose the trust of his business partners and banks. He died in July 2002 in a race in the Czech Republic, while leading the field.

Besides his great passion for motorsports, he was fascinated by watches. The mechanical precision and aesthetics inspired him start a collection in the early 1990s that was kept within the family and is now offered to the market. 56 wristwatches will be offered in live and online auctions. All the lots from this collection can be found on piguet.com with the keyword “Glatz”.
16000
Graff, bague or gris 750 sertie d'un saphir de 11.02 carats, Ceylan non chauffé selon rapport GRS no. 2013-031276T daté 02/04/2013 et de diamants tailles goutte, brillant et baguette, signée, doigt 54-14
40000

Bague or gris 750 sertie d'un diamant taille rose ovale (3.61 carats) épaulé de diamants taille rose goutte et de diamants taille 8/8, doigt 47-7, 10g

45000
Bague platine sertie d'un diamant taille brillant de 9.01 carats, K, VS1, selon rapport GIA n° 2175167917 daté du 20/05/15, entouré de diamants taille marquise et brillant, doigt 64-14
70000
Rolex, Submariner, "Hulk", réf. 116610LV/2360, montre en acier avec indication de la date, circa 2020
Mouvement: cal. 3135, automatique, 31 rubis, n°5642016
Boîtier: n°9074U9N5, diam. 40 mm, lunette tournante unidirectionnelle
Complication: date à guichet
Bracelet Rolex: n°1LD, derniers maillons n°Z1R/97200
Signature: cadran, mouvement, boîtier, bracelet
Accessoires: carte de garantie mentionnant la date d'achat le 28/08/2020, écrin, manuel d'instructions
19000

Jean Fouquet, bracelet or 750 à motif géométrique, long.18.3 cm, 120 g

55000
Solitaire or gris 750 serti d'un diamant taille brillant de 14.77 carats, doigt 58-18
95000
Bulgari, bague platine sertie d'un diamant taille marquise entouré de diamants taille trapèze et brillant, signée, doigt 58-18
26000
Bulgari, Monete, collier or 750 à maille gourmette limée retenant en son centre un tétradrachme de royaume de Thrace (règne de Lysimaque, 306-283 av. J.C.), l'avers frappé de la tête divinisée d'Alexandre le Grand sous les traits de Zeus-Ammon, le revers d'Athéna nicéphore assise tenant une petite Niké) épaulé de diamants taille baguette et de rubis taille cabochon, signé, long. 40.5 cm, 159g, pochette

28000
Cartier, Pharaon, bracelet manchette 2 ors 750 orné de deux bandes décorées de panthères, signé, numéroté 623064, circ. 16.5 cm, 194g , boîte
22000